AccueilSyria - RIFTCalendrierFAQRechercherForumMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Les mémoires du Rédempteur]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: [Les mémoires du Rédempteur]   Ven 19 Aoû - 22:03

/HRP


Bonjour/bonsoir à tous/toutes & merci de prendre quelques minutes pour lire ce qui suit. J'avais songé à reprendre l'histoire d'un de mes personnages fétiches, que j'ai monté sur Aion (serveur officiel; il y a 4 ou 5 ans) et d'en refaire quelque chose ici. J'y apporterai quelques modifications liées au monde de Rift : je trouve que cela lui sied parfaitement ! Surtout si j'ai le temps et l'inspiration qui va avec car hélas on ne peut les mettre en cage... Mais ça vous donnera un avant-goût (ce n'est pas l'histoire complète car elle est très longue, n'y voyez là aucune prétention de ma part) !! Merci encore.


/RP


[Les mémoires du Rédempteur]


« Notre histoire commence sur les lointaines terres supérieures d'Atréia, après " La guerre du Millenium ". Les Seigneurs Empyréens -gardiens angéliques d'Aion- tentèrent d'annihiler les Balaurs grâce au contrôle de l'Ether. Plus tard naquirent les Daevas, des humains ayant reçu connaissances antiques et pouvoir ancestral des douze Seigneurs. Depuis, Asmodiens et Elyséens se battent sans relâche pour la suprématie de la Tour d'Aion. »


Un soir d'hiver, sur une colline aux allures d'un tableau peint avec nostalgie et mélancolie, se dressait une chaumière aux lumières chatoyantes..

Grand-père se dirigea vers sa bibliothèque puis en tira un vieux grimoire poussiéreux. Il prit ensuite place au coin de la cheminée : comme toujours, une bonne lecture ne pouvait se faire que sur son fauteuil préféré ! Il avait sa vieille pipe à la bouche, une amie de longue date, raconte-t-il... Il passa sa main sur sa barbe proéminente, regarda un instant le feu crépiter et se décida à feuilleter quelques pages de son livre favoris. Quand soudain, un jeune garçon cria de toutes ses forces :

« Papiiiiiiiiiiiiiiii ! Dis, dis, dis ! Tu vas me raconter une histoire avant de dormir ?? Alleeeeeeeez ! »
« Hum, petit bonhomme... je ne sais pas ?! As-tu été sage aujourd'hui ? »
« Oui, oui pour sûr ! Mamie a même dit que je serai un booooon chevalier quand je serai grand ! »
« Elle n’a pas tort tu sais, tu as tout de l’étoffe de ton père. Il serait si fier de toi.. »
« Mais, mais, mais, est-ce que c’est vrai qu’il me regarde de là-haut ?? Mamie dit qu’il s’est transformé en éééééétoile ! »
« Ah ! Tu sais, ta mamie n’a plus toute sa tête.. pauvre veille chose… Hum, ne va pas lui raconter ça, hein ?! »
« Hi hi, prooooooomis ! Ce sera noootre secret ! »


Grand-père prit une profonde inspiration puis commença à lire les premières lignes…

" Il était une fois un jeune et bel Asmodien, qui rêvait de devenir chasseur d’étoile… Guider les âmes des défunts était son ultime but, tel un berger veillant avec bonté sur son troupeau. Ses parents l'avaient baptisé Yû'Nëferth, ce qui signifiait "Voleur des Cieux". Il avait la chance d'avoir des parents aimants qui lui avaient inculqués les notions de respect, miséricorde, amour, droiture et loyauté.

Yune était très grand et très costaud, à s’y méprendre on pouvait penser qu’il avait été bûcheron dans une autre vie ! Ses yeux étaient légèrement bridés, il avait un regard chaleureux et perçant à la fois. De minuscules cornes ornaient son front, de même qu’un tatouage en forme de goutte de pluie avait trouvé refuge sous son œil droit. Sa peau était d’un bleu marin, le bleu profond de l’océan. Ses longs cheveux tressés, rouge sang, cachaient de fines oreilles pointues. Son visage paraissait calme et impassible mais un sourire venait de temps à autre l'égayer.

Yû'Nëferth portait toujours une tunique verte aux motifs dorés, elle était munie d'une capuche ainsi que d'une besace où il rangeait de multiples herbes. Il n'allait nul part sans le faux noir que lui avait offert ses parents, un cristal aux couleurs arc-en-ciels était serti à sa poignée : un héritage peu commun. Le tout était accommodé de gants et de bottes en cuir d'un ton violacé. Quelques bagues par ci, des boucles d'oreilles par là, sans compter une belle amulette : voici quelques vestiges des présents qu'il garde précieusement.

Un beau matin, le baluchon sous le bras, le jeune Asmodien décida de quitter sa terre natale en quête d’espoir, de bravoure et d'épiques batailles.. Selon le chef du village, il devait prouver à tous qu’il était devenu un homme en passant le rite d’initiation ! En d’autre terme, vivre loin des siens et devenir indépendant. Et quand il aura acquis suffisamment d’expérience, il pourra à nouveau retourner chez lui. C’est ainsi qu’il se rendit à l’un des avant-postes de l’Empire.

Yune était prédisposé à la magie, un don de sa lignée. Déjà tout petit, il pouvait contrôler les éléments, chuchoter aux animaux et aux plantes. L’Empire cherchait de nouvelles recrues afin de constituer des Deavas pour continuer le combat sans fin contre les Elyséens. Pourtant, Yune était loin de penser qu’il tomberait éperdument amoureux d’une Elyséenne du nom de Sharwin, suite à l’une de ses missions de reconnaissance.. Mais ceci, est une autre histoire… "


[…]


Bien des années plus tard, quelque part non loin d'un petit village... Notre sorcier se remémore un drôle de rêve fait la veille…

Yû'Nëferth s'affaissa soudain au bord d'une falaise, scrutant d'un air rêveur l'océan lointain... Le bruit de la mer déchaînée grondait en un intense soupir de vagues s'écrasant sur la roche froide. Le vent sifflait à ses oreilles, soulevant sa longue chevelure... De fines gouttelettes d'eau salée rafraîchirent son visage, tandis qu'une larme soudaine roula de son œil droit : « Pourquoi ai-je l'impression de ne pas avoir su tenir une promesse ? Pourquoi je revois sans cesse la silhouette de cette belle Elyséenne ? Serait-ce la promesse d'un amour impossible ? Quel est ce sang sur mes mains ?! Las de questions sans réponses que le temps ne cesse de déformer... Un souvenir diffus et brumeux m'empêche de percer à jour un terrible secret... »

Une douce voix retentit soudain : « Yune, Yuny, Yuyu !!! Réveille-toi !!! »

Faerun ne savait guère comment réagir, il semblait qu'elle venait de rater quelque chose d'important : « Mais, se disait-elle, c'est sans doute mieux ainsi. ». Elle s'emmitoufla dans sa cape, tourna le dos et disparut dans les bois sombres. Ce soir là, les habitants de la forêt furent les seuls à voir la lune se refléter, dans les gouttes qui perlaient sur les joues de la petite Asmodienne.


[…]


500 ans plus tôt, ce qui était un magnifique pâturage quelques instants auparavant, devint rapidement un champ de bataille… des ruines… un combat faisait rage !

On distinguait les ombres menaçantes de quelques guerriers-mages Elyséens et Asmodiens formant un cercle autour de leur proie. Leurs armures dorées et argentées brillaient à la lueur du crépuscule. Un sorcier se tenait là, déployant ses ailes grisonnantes tel un cygne majestueux, il était entouré d’un halo de flammes. Ses yeux étaient d’un orange écarlate, ses cheveux flottaient à la manière des pétales d’un cerisier, que le vent d’automne n’a de cesse de taquiner. Une femme gisait à ses pieds, une jeune et belle Elyséenne figée par le temps… son âme l’avait quitté.

Celui qui semblait être à la tête de ces guerriers-mages, s’avança : « Par décret de l’Ordre des Juges Assassins, vous êtes condamnés pour traîtrise ! Elyséens et Asmodiens ne peuvent vivre d’un amour corrompu ! C’est abject ! Nous sommes là pour garantir l’éternel combat, l’éternel mépris entre vos peuples. Nous sommes les Juges de l’Ombre ! Subissez votre châtiment, car nous abattrons sur vous le courroux d’Aion ! Un Sorcier Maudit ne peut espérer obtenir la bénédiction d’une Prophétesse Elyséenne. Mourrez ! »

Yû'Nëferth éclata d’un rire démoniaque : « Ahahahaha ! Ne me défiez pas insolents ! Vos molécules pourraient se répandre tel des grains de sable… J’ai longtemps eu différents noms, appelez-moi Le Porteur de Lumière, Héros, Monstre, Sorcier Maudit… J’en appelle aux contrats anciens, Stigma de l’Absolu ! » Aussitôt se mit-il à psalmodier (le poing en l'air) une incantation dont les mots étaient incompréhensibles ! Un murmure venant des âges lointains, un écho semant la peur et le trouble dans le cœur des Hommes ! Un pentacle parut se dessiner dans son œil droit puis finit par prendre forme devant eux, dansant au rythme de files invisibles maintenues par delà les astres.

Les guerriers-mages chargèrent d’un coup mais il était hélas trop tard… Yune continuait de sourire de façon hystérique. Un rictus diabolique aux lèvres, il semblait être en transe : « Analyse de la zone, Stigma, libère-toi ! D’abord vient la destruction. Je ne fais rien naître. Je ne glorifie rien. Je ne sauve rien. J’anéantie simplement, totalement. Brise-toi. Disparais. Efface. Sombre. Éclate. Ahahahaha ! »

Des cris de douleur et d’agonie retentirent dans l’obscurité de la nuit, il n'y avait plus rien… si ce n’est des particules de sang giclant ici et là, une marre noirâtre immaculée d’un voile de ténèbres. Une tête, un torse, des entrailles… puis survint le vide, le néant et l’anéantissement de toute vie, la destruction semant le chaos… Voilà donc le pouvoir du Sorcier Maudit !

Yû'Nëferth se laissa tomber puis enlaça le corps frêle et froid de la Prophétesse : « Je me suis vengé mon amour, mais quel intérêt si ce n’est étancher ma soif de vengeance, ma colère, ma peur… Pleurer ? Crier ? Détruire ? Encore et encore ? J’ai été impuissant, désarmé... j’ai scellé mon pouvoir afin d’honorer ma promesse envers toi… j’espérai vivre paisiblement à tes côtés, élever ensemble notre cher enfant… Je t’aime tant… j’ai tout perdu… je n’ai plus rien, cette vie est absurde sans toi… Pardonne-moi mon tendre amour, pardonne-moi, je n’ai pas su te protéger… »

Des lucioles apparurent subitement autour d’eux, puis vinrent se poser délicatement sur Sharwin… elle disparut alors dans un rayon de lumière. Yune se retrouvait à nouveau seul, il se releva et se décida à marcher… errer sans but, tel était devenu son lot. Le fardeau de son passé en guise de bagage… Yû’Nëferth, l’Exilé. Le paradoxe de la splendeur : le côté sombre d’une âme tourmentée.


[…]


Dernière édition par Lemayk le Sam 20 Aoû - 9:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[GM] Xango

avatar

Messages : 308
Points : 233
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Ven 19 Aoû - 22:31

Vis à vis de la forme c'est tout simplement un plaisir et un régal pour les yeux sincèrement malheureusement un peu tard et je le lirai demain avec le plus grand plaisir Smile bravo à toi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Ven 19 Aoû - 22:48

Je te remercie l'ami !! Disons simplement que je tente de m'appliquer le plus possible pour rendre le tout agréable et facile à lire... En gros, je me mets à la place des autres. Sur ce, bonne nuit !
Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[GM] Insanity

avatar

Messages : 375
Points : 216
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 5:43

Ce qui fait donc de moi le premier à avoir lu ton histoire Razz

Négatif : - toute ton histoire à comme base, Aion. Je n'ai pas vu tes modifications pour l'adapter à Rift.

Positif : -Histoire complète, bien écrite et précise. J'aime.



_________________
Cordialement, Insanity, Game Master de Syria Online.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max16647

avatar

Messages : 106
Points : 95
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 24
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 7:34

Sympa à lire et bien mit en forme on n'a pas un gros pavé à lire d'un coup et tant mieux. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 9:18

En effet Insanity, tu es bien le premier ! What a Face

Pour ce qui est des modifications, ça viendra ! Il faut savoir être patient... enfin tu connais le proverbe. Pour ma part, je vois la chose comme un éternel recommencement.. Cette trame, que j'ai imaginé, se superposera peu importe l'époque ou le monde dans lequel on vit. En tout cas merci à vous deux d'avoir donné de votre temps et merci pour vos compliments/encouragements. Car c'est ce qui nous permet de nous améliorer et d'avancer même lorsque l'on trébuche !

Récemment, en parcourant les routes d’un petit bled paumé -chez moi- au Maroc (et oui il y a même Internet, d’ailleurs je les préfère aux grandes villes), j’ai pensé au temps qui passe et nous dépasse… A tous ces êtres qui ont eu une place importante dans nos vies. Certaines personnes apparaissent à des moments-clés puis repartent sitôt qu’ils sont venus... Il ne nous reste alors que nos vieux souvenirs… nos photos… quelques mots… une musique… un parfum… un précieux moment passé en leur compagnie !

Ah… les sentiments humains sont si fragiles ! Finalement, les mauvais moments existent bel et bien pour nous rappeler combien la vie est belle... Petite dédicace à ces personnes chères à nos cœurs ! Puis c’est en regardant la chevalière que m’avait offerte mon grand-père (transmise de génération en génération), que je me suis soudainement rappelé d’une citation de William Faulkner (dans « Le bruit et la fureur ») :

C'était la montre de grand-père et, en me la donnant, mon père m'avait dit : Quentin, je te donne le mausolée de tout espoir et de tout désir. Il est plus que probable que tu l'emploieras pour obtenir le reducto absurdum de toute expérience humaine, et tes besoins ne s'en trouveront pas plus satisfaits que ne le furent les siens ou ceux de son père. Je te le donne, non pour que tu te rappelles le temps, mais pour que tu puisses l'oublier parfois pour un instant, pour éviter que tu ne t'essouffles en essayant de le conquérir.
[…]


Sur ce, je vous laisse méditer sur ces belles paroles. Au moment où vous lirez ces quelques pensées, j’aurai probablement déjà repris la route ! M’essoufflant sans doute, à essayer de conquérir ce Temps qui aura toujours une longueur d’avance sur moi... Ma foi, c’est bien ce que j’appelle : le Destin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[GM] Insanity

avatar

Messages : 375
Points : 216
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 10:43

Eh beh, j crois qu'on a un écrivain, philosophe sur le serveur les gens. cheers

_________________
Cordialement, Insanity, Game Master de Syria Online.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max16647

avatar

Messages : 106
Points : 95
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 24
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 13:37

je suis de ton avis Insanity cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[GM] Xango

avatar

Messages : 308
Points : 233
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 15:03

Je suis du même avis que Insanity sur tout un plaisir de t'avoir lu :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 20 Aoû - 19:25

Hu hu, sincèrement, merci à vous.. Ça me touche beaucoup et sachez que tout le plaisir est pour moi ! Mais que nenni, écrivain est bien grand mot ! De vous à moi, j’ose avouer que mon égo semble être flatté par vos propos… J’ai envie de dire, que philosopher sur la vie est un de mes passe-temps favoris : je ne compte plus les nuits où j’ai pu méditer en compagnie de quelques personnes à discuter de ces choses là ! Ah lala, on veut tous atteindre une certaine sagesse…

Depuis un tragique accident, où j’ai perdu ma femme, je suis devenu un peu.. ermite de mon état, voyageur de mon âme, guérisseur de mon temps (enfin j’essaye à ma manière ; hum, ça plairait à mon druide ça ; tiens, je crois que j’ai déniché une bonne phrase pour lui).. Quoi qu’il en soit, merci encore ! Et puis on ne peut pas se quitter juste comme ça !! Alors je vous laisse un petit quelque chose (je l’ai récupéré sur un forum ou j’aimais RP, je jouais un Vampire) :


[Ode à l'Amour]

Yû’Yävon était très doué pour retrouver les gens !! Aussitôt lorsque le jeune maître lui demanda de remettre expressément une missive à la Prêtresse Elf, Disil, il s’exécuta rapidement... L’étrange petit majordome la retrouva donc vers les bazars de Port Liberté, sans doute était-elle à la recherche de quelques objets souvenirs comme le ferait tout nouveau venu. Elle était toujours pieds-nu, des tatouages runiques parcouraient son corps, telle une carte céleste vouée à cacher un précieux trésor ! Ses cheveux virevoltaient aux grés des vents marins qui semblaient valser avec sa légère robe fleurit. Elle souriait de manière si enchanteresse et naïve que le vendeur finit par lui offrir ce qu’elle convoitait !

Yû’Yävon s’avança : « Ah ! Vous voilà ma noble dame ! Le jeune maître m’envoie vous porter ceci.. il est malheureux depuis quelques jours déjà… il ne s’approvisionne plus.. en vous savez quoi ! Et refuse de sortir ! Ah l’amour, quelle ironie.. quelle perfidie plutôt ! Lui avez-vous lancé un quelconque maléfice ?! Enfin.. quoi qu’il en soit, tâchez de ne pas le faire souffrir d’avantage… Vous semblez être importante à ces yeux ! Il était enthousiaste à l’idée de vous faire lire ceci mais j’ai aussi décelé quelque chose d’inquiétant au fond de lui. Bien.. je crois que ma mission s’achève ici, je me dois de vous quitter à présent, j’ai quelques courses à faire ici et là ! Avant que je n’oublie, tenez prenez ceci : c’est un sifflet magique. Le son qui en sort ne peut être entendu que par moi seul !! Peu importe la distance, le vent saura me faire parvenir à vous en cas de besoin… »

Puis le majordome disparut aussi vite qu’il était apparut, laissant la belle Disil perplexe un long moment. Elle ouvrit délicatement la missive qui au contact de sa main, vit se défaire d’un sceau magique qui tenait la précieuse lettre fermée !! Certes, un enchantement des plus amusants. D’un air des plus souciant, elle se mit alors à parcourir les lignes avec le plus grand intérêt…


« Ma tendre mie,

Comme les mots me pèsent !! Je vous écrit à l’instant, espérant que mes mots deviennent image.. ruisselant de manière poétique sur cette feuille arrachée d’un geste vif et précis ! Ma muse… comme il m’est difficile d’être loin de vous..

Sauriez-vous me pardonner pour cette longue absence ? A notre dernière rencontre, vous étiez quelque peu pensive, je dirai même évasive !! Était-ce de la peur ou de la fascination que vous éprouviez à mon égard ? Je ne saurai le dire… car je n’ai pas eu le courage de l’affronter !

Mais mon cœur ne peut se passer de votre présence.. j’ai cru que l’on m’avait ouvert la poitrine, il y a là un vide impossible à combler ! Mes bras rêvent de vous chérir, mon sang vous appelle, mes lèvres traquent votre nuque si délicate, mes crocs apprivoisent votre peau, votre parfum me met en émoi… dés lors tous mes sens s’éveillent et s’affolent !

Je ne sais que vous dire pour me faire pardonner, vous ouvrir mon cœur est la seule chose que je puisse faire… vous savez lire en moi tel un livre ouvert, il vous suffit de passer votre doigt sur la page de votre choix..

Ainsi.. ai-je peur à nouveau de perdre quelqu’un qui m’est chère ?! Peur d’être repoussé… peur d’être trahis par mes instincts primaires, peur pour vous… peur de moi.. peur de la bête qui sommeille au fond de cette âme glacée qui est mienne ?!

Qui pourrait combler cette sérénité soudaine que vous m’avez offerte en gage de votre affection ? Qu'il fait bon de se sentir aimer à nouveau, ressentir la vie et la chaleur de ces vieux muscles… quel moment salvateur pour mon hideuse personne !

Dame Providence est à l’origine de tout ! Je songe encore à notre première rencontre.. quand nous avions passés avec succès l'Épreuve Divine ! Je rêvassais tel un chevalier servant ou un gladiateur ! Je voulais vous impressionner, vous apprivoiser.. tel que le ferait un enfant devant une licorne, une dryade ou encore une fée ?

Je repense aussi à ce doux moment où j’ai claqué des doigts pour apparaître subitement derrière vous, à votre insu ! Chuchotant, susurrant, des mots doux… S’ensuit ce long moment de plénitude, cette aura bienveillante émanant de vous.. et à ce moment précis : j'ai su que vous étiez mon soleil !!

Si j’étais une fleur, je suivrai votre parcours, me confierais à la lune et attendrais l’aube pour me nourrir de vos premiers rayons.. Je vous aime ma muse… comme il m’est difficile d’être loin de vous..

Votre très dévoué, Yune. »
[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kvar

avatar

Messages : 396
Points : 537
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 21
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Dim 28 Aoû - 8:58

GG pour le RP !!! Très agréable à lire et bien écrit ! Bravo cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Lun 29 Aoû - 8:43

Merci pour le temps que tu m'as accordé, c'est très gentil !
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AssLGM] Lhel
Admin
Admin
avatar

Messages : 76
Points : 650
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Jeu 8 Sep - 15:52

une histoire assez agréable à lire mais qui comporte des problèmes.

-des temps de narrations pas toujours employés à bon escient et de mauvaises concordances des temps.

-un problème de description: celle du tableau peint avec nostalgie. Je ne suis pas sûre que tout le monde puisse se représenter cette chose. Cela va donc sélectionner le groupe de lecteur, beaucoup seront incapables de se représenter le décors de cette phrase car cela demande un certain bagage culturel sur l'art pictural et les différences entre un tableau "basique" et ce que peut dégager un tableau peint avec nostalgie

-au niveau du discours direct de l'enfant, les répétitions de lettres iiiiiiiiiiiiii ooooo ééééé ne passent absoluement pas tant à l'écrit qu'à l'oral (il manque d'ailleurs des précisions sur l'âge approximatif de l'enfant car un enfant de 5 ou de 10 ans ne parle pas de la même manière)

-enfin un problème de rythme au niveau de l'histoire. Il y'a d'incessantes allées et venues dans le temps, ce qui rend le rythme difficile à suivre, et une fois arrivée à la fin de l'histoire (500 ans plus tôt) on se retrouve à relire le début pour retrouver la cohérence de l'ensemble. C'est un texte court. Les opérations de voyages dans le temps s'effectuent sur plusieurs chapitres dans un livre. Là c'est beaucoup trop condensé

_________________


Dernière édition par [AssLGM] Lhel le Ven 9 Sep - 7:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Ven 9 Sep - 1:52

Salutation,

Je ne peux que te remercier de l'intérêt que tu portes à mon histoire et j'accueille avec enthousiasme ta critique constructive !! Je vais tâcher d'y répondre simplement.

- Pour les temps de narrations, il faut remettre le tout dans le contexte. Dans le sens où vous n'avez accès qu'à des parties de l'histoire. C'était donc compliqué pour moi de changer des choses ici et là pour adapter le tout à ce "pseudo résumé" que j'ai fait.

- Pour ce qui est de la description.. je ne sais pas quoi te répondre, si ce n'est que c'est mon style d'écriture qui veut ça. Je garde néanmoins à l'esprit qu'il me faudra faire quelque chose de plus "simple" à l'avenir.

- Pour le discours de l'enfant, c'est un choix personnel (qui ne peut forcément pas plaire à tout le monde) et qui correspond surtout à un "trip" avec quelques amis ! Puis au fond, j'ai trouvé ça fun...

- Enfin pour ce qui est du rythme de l'histoire.. tu l'as précisé à juste titre : "C'est un texte court. Les opérations de voyages dans le temps s'effectuent sur plusieurs chapitres dans un livre. Là c'est beaucoup trop condensé." ---> l'histoire en elle même fait plus de 50 pages alors je me voyais mal tout copié/collé ici... donc j'ai fait une sorte de condensé et j'ai choisi quelques passages en particulier.

Le plus important -selon moi- était de donner une idée, aussi approximative soit-elle, de certains aspects de la vie de mon personnage ! Et le résultat est sympa.. sans être exceptionnel. Maintenant, encore faut-il que je trouve la force d'adapter le tout, sachant que je suis du genre perfectionniste.. Mais le temps me manque cruellement !!!

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AssLGM] Lhel
Admin
Admin
avatar

Messages : 76
Points : 650
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Ven 9 Sep - 7:35

effectivement pour ton rythme d'histoire j'ai vu qu'il manquait des bouts grace à tes [...] cela dit je ne savais pas si c'était des vides laissés exprès ou si un reste de texte avait été ellipsé et je dois dire que ça m'a manqué. j'aurais préféré avoir les 50 pages mdr


Sinon pour la description je vais essayer d'être un peu plus claire sur ce que je voulais dire donc je cite: "sur une colline aux allures d'un tableau peint avec nostalgie et mélancolie"

Donc cette phrase pour moi bien que très jolie m'a fait posé la question suivante: est-ce que tout le monde sera capable de visualiser cette colline dans sa tête?

Une colline tout le monde voit ce que c'est, un tableau peint avec nostalgie et mélancolie je ne suis pas sûre. Un lecteur qui aime la peinture l'associera surement à un de ses tableaux (pour peu qu'il ait peint avec mélancolie et nostalgie un jour) mais les autres ? En plus si la mélancolie et la nostalgie ont pour couleur symbolique le bleu et le rose, d'autres verront plutôt une scène en noir et blanc. C'est pour ça que je te disais que tous tes lecteurs ne seraient pas à même de comprendre. Certes la phrase est très jolie, mais si on demandait à tout le monde de dessiner cette colline, je pense que beaucoup de colline seraient "juste une colline".

Pour la compréhension du texte ça n'est pas grave en soit, c'était surtout pour tes textes futurs t'inviter à te poser la question de la compréhension chez le lecteur quand tu vas faire des descriptions aussi ... précises (bien que le mot que j'ai en tête soit: intellectuellement élitiste mais je ne voulais pas que ça paraisse blessant)

en tout cas s'il y a quelques part les 50 pages en lignes je serais intéressée pour les lire

Wink

Lhel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 10 Sep - 2:23

Oh je vois !! Je comprends mieux où tu voulais en venir... Au temps pour moi... tu as effectivement raison sur le bleu/rose (étant moi même "peintre" à mes heures perdues) ! Je veillerai à ce que ce soit plus "précis" dorénavant.

Encore une fois, je te remercie de l'intérêt que tu portes à mon histoire ! Et pour ce qui est des 50 pages, sache que c'est fait à la main (quoi que sur le fofo' officiel d'Aion, il y avait des parties en plus mais pas très importantes pour la compréhension de l'histoire). Néanmoins je te promets une chose, dès que j'ai du temps libre (le souci étant que je suis souvent en déplacement) : je veillerai à recopier le tout sur Word !! Puis je t'enverrai ça avec grand plaisir.

Merci encore pour ta critique, elle était plus que la bienvenue !

Yune.
Rolling Eyes

Ps : pour le discours du gosse, -par simple curiosité- tu aurais mis quoi à ma place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[AssLGM] Lhel
Admin
Admin
avatar

Messages : 76
Points : 650
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Sam 10 Sep - 11:07

bonjour =) ravie que ma critique puisse t'aider!

Pour le discours du gosse, tu peux très bien laisser les mêmes phrases mais sans les répétitions des lettres

un papi au lieu de papiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii etc...

si pour toi ça n'explicite pas assez ce que tu voulais montrer, n'hésite pas alors à étoffer avec la description

regarde par exemple:

Quand soudain, un jeune garçon cria de toutes ses forces :

« Papi! Dis, dis, dis ! Tu vas me raconter une histoire avant de dormir ?? Allez ! » Il était tout excité. (avec le mot excité on visualise l'état du garçon et on comprends la même chose que si tu mets papiiiiiiiiiiiiiiiii)
« Hum, petit bonhomme... je ne sais pas ?! As-tu été sage aujourd'hui ? » demanda -t-il un sourire malicieux au lèvres (ce morceau de phrase va souligner la complicité entre le grand-père et le petit garçon)
« Oui, oui pour sûr ! Mamie a même dit que je serai un bon chevalier quand je serai grand ! » En disant cela il bomba sa petite poitrine et prit une pose suggestive (là tu renforce le comportement enfantin, l'excitation du petit garçon et sa fierté d'avoir une mamie qui pense qu'il sera un bon chevalier)
« Elle n’a pas tort tu sais, tu as tout de l’étoffe de ton père. Il serait si fier de toi.. » dit-il en lui tapottant la tête/en lui caressant les cheveux (là tu exprimes la complicité, un peu de mélancolie du grand père pour son fils disparu...)
« Mais, mais, mais, est-ce que c’est vrai qu’il me regarde de là-haut ?? Mamie dit qu’il s’est transformé en étoile ! » et il regarda le ciel semblant chercher un signe quelquonque. (tu montres là l'intérèt du petit garçon qui cherche quand même une petite trace de son père)
« Ah ! Tu sais, ta mamie n’a plus toute sa tête.. pauvre veille chose… Hum, ne va pas lui raconter ça, hein ?! » dit-il en faisant un clin d'oeil (encore une trace de complicité entre le grand père et le petit fils)
« Hi hi, promis ! Ce sera notre secret ! ». Il mit son index devant sa bouche dans un geste qui semblait vouloir dire: chut. Puis il s'assit au plus près de son grand père, attendant avec avidité la suite de l'histoire (et la tu termines sur la complicité entre les 2 personnages. Tu insistes en rapprochant l enfant du grand père sur la complicité et avec le mot avidité tu ravives l'intérêt sur ce qui suivra)


voilà, ça ne veut pas dire que c'est LA solution, c'est pour te montrer comment sans la répétition des lettres on peut faire comprendre que c'est un enfant, qu'il est tout excité par l'histoire et en plus je renforce la prestance de tes personnages en introduisant la complicité entre les 2 (en lisant ton histoire on se doute qu'ils sont complices, mais là ça le renforce encore plus) en introduisant un peu de sentiments tu donnes du crédits à tes personnages, tu les rends presque humain dans le réèl ce qui va favoriser le lecteur à s'identifier et pénétrer l'histoire Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Dim 11 Sep - 1:14

Coucou ! Alors sache que je prends toujours très au sérieux les critiques des uns et des autres. Car j’ai bien choisi d’exposer ce que j’ai écrit, je me dois donc d’accepter leur avis et/ou les divergences.. Il faut prendre un peu de recul ! Comme je me remets souvent en question, j’ai toujours en tête ce qui suit :

" Le sage ne se montre pas, il brille. Il ne s'impose pas, on le remarque. Il ne se vante pas, on lui trouve des mérites. Il ne se pousse pas, il progresse. Le sage est méthodique mais pas tranchant, Intègre mais pas blessant, Droit mais pas absolu, Lumineux mais pas éblouissant. Le sage s'instruit sans étudier, en observant les fautes des autres. Le sage, sans jamais faire de grandes actions, accomplit de grandes choses. Se connaître soi-même, c'est sagesse supérieure. Connaître les autres, c'est la sagesse. " [Lao-Tseu]

Au final : le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l’insensé la demande aux autres !

Sinon, génial pour le gosse !! C'est vraiment ce que j'avais en tête... A la base, j'avais rajouté ces petites "notifications" (pas exactement les mêmes phrases mais c'était presque comme toi) puis j'ai fini par les virer pensant en faire trop... Bien que finalement, ce ne fût pas une si mauvaise idée en soit !! J'apprécie ta sollicitude et ton implication, merci encore ! Il ne me reste plus qu'à y apporter ces quelques modifications.

Ps : encore une fois, "la répétition des lettres" n’était qu’un "bad trip"….. drunken affraid Suspect Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Braska

avatar

Messages : 32
Points : 0
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Jeu 29 Sep - 16:11

Coucou ^_^
Franchement toute mes félicitation cela as étais un véritable plaisir de te lire ! ! ! !
Je trouve que ton style est sympa, de-plus tu n'adopte pas la "pavé" attitude XD j'ai réussi a tout lire sans avoir mal aux yeux XD O_o.
Continue comme ça ^_^ ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemayk

avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Champs de Cannabis

MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   Mer 5 Oct - 12:14

Coucou Braska ! Merci pour ton commentaire, c'est sympa de ta part et sache que tout le plaisir était pour moi !!! Very Happy

Désolé de ne pas avoir pu te répondre plus tôt mais comme je suis aussi dans le domaine touristique, je suis souvent très occupé (Marrakech, ma ville de coeur).. Bref, prenez soin de vous !

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les mémoires du Rédempteur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les mémoires du Rédempteur]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communauté :: Les Bois d’Argent-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit